Météo
Aujourd'hui
9°C 21°C

 

Des rouges à caractère, des rosés subtils

La fabrication du vin remonte à l’Antiquité (en partie grâce aux Romains) et la vigne constitue une bonne partie du paysage béarnais. Plus tard, au 17ème siècle, les expatriés Huguenots firent connaître le vin du Béarn en Angleterre et en Hollande. C’est ainsi qu’a débuté l’exportation des vins béarnais !

Célèbre pour son Jurançon, le Béarn recèle également d’excellents vins rouges comme le Madiran ou l’AOC Béarn. On reconnaît le Madiran à sa robe vermeil.
Ce vin est issu de deux cépages : le Tannat et le Cabernet qui lui offrent bouquet, finesse et charpente. Ce vin impose une viticulture spécifique.
Ses vignes s’étendent sur 1200 hectares. Sur les quelques 3500 ha de tannat dans le monde (il en existe même en Uruguay !), 1400 ha se concentrent à Madiran. Ce vin corsé et chaleureux est parfait pour accompagner viandes rouges, gibiers et fromages.  

L’appellation AOC Béarn est présente sur le territoire du Vic-Bilh qui produit principalement des vins rouges et rosés. Les cépages sont essentiellement locaux : tannat, cabernet franc et cabernet sauvignon.

L’AOC Béarn Bellocq, issue de l’AOC Béarn, désigne 90 ha de vignes autour de Bellocq, Orthez, Lahontan et Salies-de-Béarn.
Fort de sa position géographique et de son sol calcaire, le vignoble est à l’abri des vents froids et des gelées printanières. Le tannat est le cépage par excellence du Béarn Bellocq. Ce cépage révèle des vins rouges puissants et charpentés, adoucis par le côté fruité et souple des cabernets franc et sauvignon plus perceptible dans les rosés.

Le Domaine de l’Escudé à Cabidos, produit du vin à partir de nombreux cépages : les rouges Tannat, Cabernet Franc et Merlot côtoient les blancs Petit Manseng, Grog Manseng, Colombard.
Le Domaine de l’Escudé exploite la vigne de Moncade à Orthez, depuis 2007, sur une parcelle de 150 ares. Grâce à lui le vignoble au pied du Château Moncade offre la seule vigne mère en Raffiat de Moncade.

Comment boire le Madiran et l’AOC Béarn ?

Le rosé se déguste entre 8 et 10 ° C. On peut le boire du début à la fin du repas mais il est tout particulièrement adapté à l’accompagnement des charcuteries, grillades, brochettes ou salades composées. Il souligne avec légèreté les plats épicés...

Le rouge est servi à 14 °C. Il accompagne idéalement toute la cuisine locale : brochettes, côtes de bœufs, magrets et confits de canard.

Rendez-vous chez nos producteurs locaux pour apprendre à mieux connaître ces vins issus de vignes ensoleillés des coteaux Pyrénéens ! C’est un plaisir de l’esprit et des sens que de découvrir le savoir-faire qui donne naissance à un vin. Et nos producteurs savent transmettre le goût de leur terroir.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.