Météo
Aujourd'hui
10°C 12°C
Chargement en cours...

Créé en 1994, le Festival Jazz Naturel à Orthez accueille chaque année au mois de mars, le gratin du jazz et de la chanson. De nombreux artistes se sont suivis à la programmation comme Didier Lockwood, Manu Katché, Manu Dibango...

C'est un des temps forts des Saisons Culturelles d'Orthez !

Du 10 au 22 mars 2020, Jazz Naturel

MARDI 10 MARS

20h30, Théâtre Francis Planté : Mémoire d'esclave, la véritable histoire de Frédérick Douglass

Je chante du Gospel et du Blues depuis si longtemps qu’en tombant par hasard sur le livre autobiographique de Frederick Douglass (Vie de Frédérick Douglass / traduit de l’anglais par SK Parkes / éditions Pagnerre à Paris /1848) je n’ai eu qu’une envie : adapter ce livre poignant pour en faire une fresque musicale sur l’esclavage et rendre modestement au peuple noir américain tout ce qu’il m’avait apporté.

Chant et conte : Gladys Amoros ; Guitare et chant : Michel Foizon ; Harmonica et chant : Nico Wayne Toussaint

Tarif: Plein 15€, réduit 8€

JEUDI 19 MARS

20h30, Théâtre Francis-Planté : Fanfaraï Big Band, Raï is not dead

Depuis sa formation en 2015, Fanfaraï Big Band tisse des liens festifs entre les cultures, les continents, la tradition et la création contemporaine. Sa musique est une véritable célébration du métissage sonore, nourrie par un sens poussé de l’improvisation.

Avec son 3ème album Raï is not dead, le groupe fait dialoguer, plus que jamais, les sonorités traditionnelles d’Afrique du Nord, le jazz, les rythmiques et harmonies des musiques latines, turques et tziganes.

Sur scène, ces amoureux du voyage revisitent avec une énergie communicative le patrimoine araboandalou, gnawa, berbère ou encore chaâbi, dans une performance tant sonore que visuelle. Raï is not dead est la preuve, s’il en fallait, que le Raï est bien vivant et qu’il a de beaux jours devant lui. Un joyeux bazar à savourer sans modération.

Tarif: plein 20€, réduit 10€

VENDREDI 20 MARS

20h30, Théâtre Francis-Planté : Deep Sud, Didier Céré

Didier Céré avec « DEEP SUD » son premier album solo nous offre un voyage dans le Sud musical, berceau de la musique country, rock, zydeco, jazz, swing, western… Un album de 12 titres pour lesquels il s’est attribué les plus grands musiciens du genre de Nashville à l’hexagone.

Le créateur du groupe « Bootleggers » et « Abilène » qui a ouvert et chauffé de nombreux concerts en première partie comme Johnny Hallyday (à qui il rend hommage avec « Ma jolie Sarah », ZZ Top, Dick Rivers, Calvin Russell, Moon Martin, Dale Watson, Skinny Molly, Rosie Flores, Billy Joe Shaver, Steve Young, Charlie McCoy, Danni Leigh, Taj Mahal, Lucky Peterson et bien d’autres a choisi de faire un album en français, ce qui est un défi réussi. 

Des ambiances country western à la Louisianne avec deux adaptations de Sony Lambredcht et zacharie Richard en passant par le Zideco et le Redneck jazz avec parfois des accents de crooner, Didier Céré nous invite au voyage dans ce Sud où il aime se retrouver entre copains pour chanter et jouer de la musique.

Hommage aussi aux Truckers avec « Trukers blues » qui rappelle les longs et impressionnants camions qui parcourent les inter-states et les highways des USA. Tarif: plein 20€, réduit 10€

SAMEDI 21 MARS

14h, Théâtre Francis-Planté : Concert dessiné par Yumi duo et Seb Brunel

Perdue aux confins d’un vaste désert, une jeune femme prénommée Yuna se souvient de son voyage dans des terres mystérieuses, de ses expériences chamaniques ou de sa fuite après l’incendie de son village.

Yumi Duo et Seb Brunel entraînent leur public dans une traversée mêlant intimement rêve et réalité à travers une incessante destruction et reconstruction. Musique et peinture s’accordent pour nous faire voyager, démantelant les frontières entre humain et animal, temps et espace, pour offrir une expérience sensorielle unique.

Tarif: Plein 15€, réduit 8€

SAMEDI 21 MARS 

16h00, Ecole de musique Les Musicales : Robin and the woods

Robin & The Woods s’aventure dans les méandres d’un rock-jazz coloriste et mélodique aux influences mêlées, inspiré par le rock progressif (Pink Floyd, King Crimson, Mike Oldfield) et le jazz moderne (EST, Donny McCaslin, Kneebody). Le groupe, composé de musiciens issus du Conservatoire de Bordeaux 

Tarif: Plein 15€, réduit 8€

SAMEDI 21 MARS

18h, Centre d'art Image/Imatge : NoSax, NoClar

Formation atypique, parfois tintée de couleurs issues du bassin méditerranéen, parfois féérique, provenant des pays nordiques, par moments plus rustre en passant par le free jazz, ou acrobatique, en évoquant l’alchimie du bop... Ils ne se revendiquent ni d’une identité, d’un genre/style, et ne défendent pas davantage une étiquette ou une marque de fabrique. Le voyage étant l’argument principal du programme, les deux musiciens se retrouvent autour de thématiques qui leurs sont propres.

SAMEDI 21 MARS

21h, Théâtre Francis Planté. We are 4

Ils sont 4 pour relever le challenge du mariage entre musique urbaine et jazz : Sly Johnson est une figure incontournable du hip-hop en France, ancien membre du collectif Saïan Supa Crew connu sous le nom de Sly the Mic Buddah ; André Ceccarelli, batteur dont la réputation n’est plus à faire, collabore avec enthousiasme avec de plus jeunes musiciens ; le claviériste Laurent de Wilde, artiste de l’année aux victoires du jazz 2018, est constamment à l’affut de projets novateurs ; enfin, la basse est tenue par Fifi Chayeb dont le groove et la sonorité uniques ont accompagné tous les plus grands, de Michel Legrand à Didier Lockwood, en passant par Billy Cobham.

Tarif: Plein 27€, réduit 13€

DIMANCHE 22 MARS

16h00, Théâtre Francis Planté : Vincent Peirani, Living being night walker

Après le triomphe de « Living Being », Vincent Peirani présente un grisant « Living Being II – Night Walker », le second opus de son groupe éponyme composé d’Émile Parisien au saxophone, Tony Paeleman aux claviers, Julien Herné à la basse et à la guitare électrique, et Yoann Serra à la batterie. Sorte de mariage entre le rock (comme l’atteste la référence au numérotation du groupe Led Zeppelin : « Led Zeppelin I », « Led Zeppelin II », dont Stairway to Heaven est ici repris), la chanson, la pop et la musique écrite occidentale, la formation s’apparente à ce que l’accordéoniste nomme un « Chamber Rock Music Orchestra ».

Tarif: Plein 27€, réduit 13€

 

Téléchargez le programme complet de la saison culturelle d'Orthez 2020

Renseignements & réservations

SERVICE CULTUREL 
1 Place d'Armes
05 59 69 76 83
service-culturelmairie-orthez.fr

www.mairie-orthez.fr